Exposition personnelle / LE CIEL EST NU

| OUVERTURE 12 septembre 2019 |
Performance sonore dans le noir: dialogue entre les notes de la pianiste Nathalie Tavernier et des voix en voyage.


< (…) Il ne voyait rien et, loin d’en être accablé, il faisait de cette absence de vision le point culminant de son regard. Son œil, inutile pour voir, prenait des proportions extraordinaires […]. Par ce vide, c’était donc le regard et l’objet du regard qui se mêlaient. Non seulement cet œil qui ne voyait rien appréhendait quelque chose, mais il appréhendait la cause de sa vision. Il voyait comme objet ce qui faisait qu’il ne voyait pas (…) >

Maurice Blanchot (Thomas l’Obscur)


//LITTERATURE, PHILOSOPHY, EXPLORATION:
le Voyage et la liberté d’expression.

L’exposition " LE CIEL EST NU / Alexandra se déshabille" parle de la recherche d’une prise de conscience.

Pour arriver à cette clarté du regard qui pointe droit vers un point, il faut parfois reconsidérer le passé.

On peut commencer par dévoiler la matière qui compose sa propre identité, en l’apparentant à un château de cartes qui se désolidarise au moindre coup de vent.

On peut ensuite s’y aventurer en observant la répétition d’un modèle relationnel entre deux individus qui voyage de génération en génération. Et comprendre l’importance de son influence sur l’ampleur de son propre horizon visuel.

On peut même décider de faire appel à un guide, en reprenant l’exemple d’un personnage qui appartient à l’Histoire et qui, à travers ses actions, nous parle de liberté d’expression et de mouvement contre tous les conditionnements de son époque.

Au centre, la voix d’Alexandra David Néel.


Documento in italiano da sfogliare: clicca qui
For
Institut Culturel Italien STRASBOURG
Date
Terminée // 12 – 26 sept 2019
URL
bit.ly/2o8NIex
Doc ITALIANO
bit.ly/31U0Rag